E-liquide-CBD.info, ce n’est pas seulement des e-liquides, mais tout le monde du chanvre et du CBD à portée de clic ! Incarnations parfaites de l’origine naturelle du cannabidiol, les fleurs de CBD que nous vous vous proposons sont soigneusement sélectionnées pour concourir à votre plaisir en toute légalité.

Fleur de CBD : de quoi parle-t-on ?

Une fleur du chanvre

Alors que la plupart des plantes sont hermaphrodites, le chanvre comprend aussi des plants mâles et femelles. La distinction est clairement visible durant la floraison. Si des boules blanches se forment entre la branche et le tronc, il s’agit d’un plant mâle. Si des pistils, des sortes de filaments, se forment au même endroit, il s’agit d’un plant femelle. Ce plant femelle nous intéresse plus particulièrement ici, car c’est lui qui fera éclore les fameuses fleurs résineuses. La production et le goût d’un plant mâle sont beaucoup moins intéressants.

Les fleurs femelles qui sont consommées sont celles qui n’ont pas de graine. Elles sont alors appelées « sinsemilla » (probablement de l’espagnol « sin semilla » qui signifie « sans graine »). Les têtes des plants femelles, leurs sommités florales en somme, sont récoltées, nettoyées, voire même parfois taillées avant d’être consommées.

Et le CBD dans tout ça ?

Les glandes résineuses présentes sur les fleurs et les feuilles principales des plants de chanvre sont appelées trichomes. Ils produisent des substances comprenant des molécules cannabinoïdes comme le THC ou le CBD. Certaines variétés de chanvre ne synthétisent pas de THC et produisent surtout du cannabidiol. Voilà pourquoi on peut parler de fleur de CBD. Les plants de chanvre qui produisent ces fleurs sont souvent sélectionnés ou modifiés dans ce but.

Issue juridique favorable pour les fleurs de CBD

Le tournant juridique de 2020

L’article 1er de l’arrêté du 22 août 1990 de la loi française limitait la culture, l’importation et l’utilisation industrielle et commerciale du chanvre aux seules fibres et graines de la plante. Mais la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a estimé, dans un arrêt rendu le 19 novembre 2020, qu’interdire la commercialisation du CBD issue de la plante entière constituait une entrave à la libre circulation.

Les autorités françaises ont pris acte de cet arrêt et poursuivent à cet égard leurs échanges avec les autres Etats membres et la Commission européenne, afin d’élaborer une approche commune européenne des produits à base de CBD qu’elles appellent de leur souhait.

Ce qui reste néanmoins interdit

Concernant la vente de produits au CBD

En France, les produits contenant du cannabidiol demeurent soumis au respect des dispositions législatives françaises, et plus particulièrement des suivantes :

- Ils ne peuvent, sous peine de sanctions pénales, revendiquer des allégations thérapeutiques.

- Les publicités en faveur de produits au CBD ne doivent pas entretenir de confusion entre le cannabis et le CBD et faire ainsi la promotion du cannabis.

Concernant le taux de THC

Le 23 octobre 2020, le Parlement européen a voté en faveur de l’augmentation du niveau de Δ-9-tétrahydrocannabinol (THC) autorisé dans le chanvre industriel de 0,2 % à 0,3 %. Les fleurs de CBD et autre produits contenant du cannabidiol peuvent donc être incriminés s’ils contiennent davantage que ce taux de 0,3 % de THC.

Le taux de THC toléré est faible, car cette molécule classée comme stupéfiant par les autorités françaises et susceptible d’être présente en des taux élevés dans les produits issus du chanvre, ce qui représente des risques sanitaires. Elles appellent donc à la plus grande vigilance concernant la consommation de ces produits, surtout par voie fumée, un mode de consommation dont la toxicité est avérée.

Les variétés autorisées de chanvre

Des dérogations évoquées par l'article R5181 du code de la santé publique concernent les variétés de chanvre autorisées en France, aux fins de recherche et de contrôle ainsi que de fabrication de dérivés autorisés.

Selon l’article 2 de l’arrêté du 22 août 1990 portant application de l'article R. 5132-86 du code de la santé publique pour le cannabis, les variétés actuellement autorisées en France sont les suivantes :

CarmagnolaFedora 19Fibror 79
C.S.Fedrina 74Futura
Delta-LlosaFelina 32Futura 75
Delta-405Felina 34Santhica 23
Dioïca 88FerimonSanthica 27
Epsilon 68FibranovaSanthica 70
Fedora 17Fibrimon 56Uso 31

Remarque : ces variétés de chanvre sont acceptées en France, car leur teneur en THC n’est pas supérieure à 0,2 %. Le Parlement européen ayant récemment autorisé un taux de 0,3 % de THC dans le chanvre industriel, il est envisageable que la France mette à jour cette liste dans ce sens.

La vente des fleurs de cannabis

Désormais, il est possible de trouver facilement des commerces qui vendent des fleurs de CBD (cannabis Sativa L.), que ce soit en magasin ou en ligne. Il est vivement conseillé de n’acheter qu’à des commerces qui certifient vendre des fleurs de CBD de qualité, provenant des variétés légales en France contenant moins de 0,2 % de THC.

Sur e-liquide-CBD.info, la sélection de fleurs de CBD proposée à la vente respecte scrupuleusement ces principes et va même plus loin : ne sont vendues sur le site que des fleurs de CBD naturelles, sans aucun ajout de cannabidiol.

Consommer les fleurs de CBD

Les arômes complexes et délicieux de nos fleurs de chanvre sont parfaits pour réaliser des infusions ou agrémenter des pots-pourris. Pour que le cannabidiol de la fleur puisse se diffuser correctement dans une infusion, ajoutez un corps gras dans l’eau, comme du lait par exemple.

Le site décline toute responsabilité si d’autres modes de consommation sont adoptés pour les fleurs de CBD qu’il commercialise.

Laisser un commentaire