Tout savoir sur le CBD dans les e-liquides

SOMMAIRE

Le CBD, qu’est ce que c’est ?

  • L’histoire du CBD
  • Comment est extrait le CBD
  • Les effets du CBD

Les e-liquides au CBD

  • Vaper du CBD, quel intérêt ?
  • Pourquoi les e-liquides au CBD sont plus chers que les autres ?
  • Les saveurs originales des e-liquides au CBD
  • Le bon matériel pour le CBD
  • Le bon dosage de CBD
  • Les bonnes pratiques

Le CBD et la loi

Nos e-liquides au CBD

Lexique


Les e-liquides au CBD ont fait leur apparition il y a quelques années, mais ce n’est qu’aujourd’hui que ces produits commencent à se démocratiser. La cigarette électronique est maintenant bien acceptée et il est normal de voir apparaître de nouveaux produits destinés à un public différent des anciens fumeurs.

Le CBD est encore mal connu et il est malheureusement victime d’amalgames avec le THC contenu dans le cannabis. Cet article pose les bases pour bien comprendre le CBD et permettre à ceux qui souhaitent l’utiliser sous forme de vaporisation, de le faire dans les meilleures conditions.

Le CBD, qu’est ce que c’est ?

Le CBD est un cannabinoïde non-psychoactif , ce qui signifie qu’il n’a pas d’effets directs sur le système nerveux, au contraire du THC. Le CBD est présent en grandes concentrations dans les plants de chanvre Canabis sativa L.

Les cannabinoïdes, dont le CBD, agissent sur des récepteurs qui sont déjà présents dans notre corps et qui forment le système endocannabinoïde. La structure du CBD, ou cannabidiol, est relativement proche de celle du THC, cependant, ces deux cannabinoïdes ne sont pas à confondre et n’ont pas les mêmes effets sur l’organisme. Le CBD a des propriétés relaxantes qui ne sont pas à associer avec les effets psychotropes du THC.

A proprement parler, le CBD n’est pas une substance illicite ; la consommation et la vente de produits contenants du CBD ne sont pas interdites en France, au contraire de la production et de l’extraction depuis la plante. Selon le dernier arrêté ministériel traitant des produits au CBD, les produits contenant du CBD sont autorisés s'ils ne contiennent pas de THC.

L’histoire du CBD

Le CBD à été découvert en 1940, mais ce n’est qu’à partir des années 90 que des études approfondies sur le sujet voient le jour. Au fur et à mesure des années et grâce à l’assouplissement de la législation aux Etats Unis, les recherches mettent en évidence les propriétés pharmacologiques des cannabinoïdes.

C’est principalement grâce à des recherches en neuropsychiatrie que la science s’est intéressée de près au CBD ou cannabidiol pour ses effets antipsychotiques et anxiolytiques.

Comment est extrait le CBD

Le procédé utilisé pour extraire le CBD de la plante est l’extraction au CO2 supercritique. Cette méthode ne vous dit sûrement rien, mais on la retrouve pourtant dans l’industrie cosmétique pour extraire les huiles essentielles par exemple. Cette méthode complexe et moderne, permet d’extraire les éléments actifs et olfactifs des plantes sans aucune altération, car à aucun moment le produit n’est chauffé. Il n’y a également aucun solvant utilisé, ce qui permet d’avoir un résultat pur. Pourquoi « supercritique » ? L’état supercritique du CO2 se situe entre l’état gazeux et l’état liquide, on l’atteint à basse température et avec une forte pression.

Cette technique est donc très efficace pour l’extraction du CBD, elle laisse le produit pur et a un impact environnemental faible car le CO2 utilisé est recyclé à la fin de chaque processus.

Les effets du CBD

Dans cette partie, il n’est en aucune manière question de faire l’apologie du CBD, mais seulement d’informer sur les effets potentiels que peut avoir le CBD sur le corps humain.

Le CBD n’ayant pas d’effets psychotropes , il est l’un des cannabinoïdes privilégié pour les applications thérapeutiques. Les multiples recherches sur le CBD ont permis de mettre en évidence toute une palette d’effets plus ou moins avérés :

  • Le CBD peut avoir une incidence sur le taux d’anandamide contenu dans l’organisme. Cette molécule, présente dans le chocolat, joue un rôle important dans le sentiment de satisfaction et de récompense.
  • Il a des propriétés anxiolytiques qui permettent de combattre le stress et l’anxiété, et d’apporter une aide au quotidien ou lors de crises d’angoisse par exemple.
  • Les premières études sur le CBD ont mis en lumière ses effets antipsychotiques. Il peut entrer dans la composition de certains traitements de la schizophrénie et de l’épilepsie.
  • Le CBD a également des propriétés antalgiques légères. Il est particulièrement indiqué pour soulager les douleurs de types inflammatoires.
  • Il semblerait que le CBD puisse également diminuer les effets psychotropes liés à la prise de THC.

Concernant les effets potentiellement négatifs du CBD, on peut noter un risque de somnolence et d’étourdissements chez certaines personnes sensibles, et un assèchement des muqueuses de la bouche.

Les effets du CBD sont encore à l’étude, mais il est évident que ce cannabinoïde est efficace dans la recherche d’un état de relaxation et de bien-être, sans que des effets secondaires graves ne soient pour l’instant à déplorer.

Il est important de préciser que le CBD ne peut pas remplacer les médicaments prescrits par un professionnel de santé.

Est-ce que vapoter du CBD fait « planer » ?
Non, le fait de consommer du CBD en le vapotant ne fait pas « planer ». Il n’y a, contrairement au THC, aucun effet de défonce avec le CBD. Vaper des e-liquides au CBD peut amener à une certaine relaxation, une diminution du stress et parfois une légère somnolence, mais il n’y a pas d’effets psychotropes.

Les e-liquides au CBD

Depuis quelques années, on voit arriver dans le monde de la vape, des e-liquides contenant du CBD. Le cannabidiol est une substance qui s’adapte bien à l'inhalation, en s’intégrant correctement au propylène glycol et à la glycérine végétale qui composent les e-liquides et en ayant une bonne biodisponibilité.

Vapoter du CBD est ce que c’est dangereux ?
Il est encore tôt pour se prononcer sur la dangerosité du CBD, car nous n’avons pas assez de recul sur ses effets. Le CBD est toutefois étudié dans le domaine scientifique depuis plusieurs années, notamment dans la recherche médicale, et à ce jour la dangerosité de la molécule n’a pas été démontrée. Par principe de précaution, et comme avec la plupart des e-liquides classiques, il est déconseillé aux femmes enceintes de consommer des e-liquides au CBD, pour plus d’informations, vous pouvez vous tourner vers un professionnel de la santé. En ce qui concerne les règles générales de sécurité ; gardez vos liquides au CBD hors de portée des enfants, des animaux et évitez le contact cutané et toute ingestion.

Vaper du CBD, quel intérêt ?

Le principal avantage de consommer le CBD sous forme d’inhalation est son assimilation. L’inhalation de CBD permet une biodisponibilité plus importante que l’ingestion et une meilleure transmission des informations au cerveau. Pour rappel, la biodisponibilité est la proportion de la molécule absorbée rapportée à la quantité totale de la molécule consommée.

Vapoter du CBD est un moyen simple et fiable de profiter de ses effets relaxants. Une personne stressée ou angoissée peut donc, grâce à sa cigarette électronique, bénéficier d’une aide à la détente et à la relaxation.

Est-ce que le CBD peut m’aider à arrêter de fumer ?
Il existe peut de recherches sur les effets du CBD sur l’arrêt du tabac, mais une étude datant de 2013 a mis en évidence que la consommation de CBD via un inhalateur permettrait aux fumeurs de réduire leur consommation de tabac. On peut donc imaginer que le CBD allié à la cigarette électronique est une alternative intéressante, au tabac. Sans études plus poussées sur le sujet, il est conseillé de privilégier les e-liquides à la nicotine qui ont plus d’efficacité lors du sevrage tabagique.

Pourquoi les e-liquides au CBD sont plus chers que les autres ?

Le prix d’un e-liquide au CBD est plus élevé qu’un liquide classique à la nicotine, on remarque également que plus la concentration de CBD est élevée, plus le prix augmente, ce qui n’est pas le cas avec la nicotine.

Cette différence de prix peut s’expliquer par différents facteurs : en premier lieu, l’extraction du CBD. L’extraction au CO2 supercritique utilisée pour extraire le CBD de la plante est une méthode complexe et rare qui nécessite un gros investissement. Les machines utilisées permettent d’extraire tous les composants du chanvre, le CBD mais aussi des substances non autorisées comme le THC. Les variétés de plantes utilisées pour l’extraction du CBD ne comporte généralement que peu de THC, cependant les fabricants doivent respecter des contrôles stricts durant toute la chaîne de production afin de rester en dessous des seuils fixés par la loi. C’est donc principalement à cause des contrôles minutieux et des techniques d’isolation de la molécule CBD que l’on se retrouve avec des prix élevés.

Pour vous donner une idée du prix, une fiole de 10 ml d’e-liquide au CBD, avec une concentration de 100 mg à un prix d’environ 15 / 20 € selon les marques.

Les saveurs originales des e-liquides au CBD

La plupart des liquides au CBD peuvent surprendre par leur goût, même pour le palais rodé du vapoteur averti. Ces saveurs de plantes sont principalement dues à la présence de terpènes. Mais qu’est-ce que sont les terpènes ? Les terpènes sont des hydrocarbures issus directement d’une plante. Depuis des années, les terpènes sont utilisés pour leurs vertus odorantes et médicinales, principalement dans la cosmétique et la parfumerie.

Les fabricants d’e-liquides au CBD utilisent principalement les terpènes issus du chanvre pour apporter une odeur et une saveur bien particulière à leurs liquides. Lorsque la présence de terpènes dans un e-liquide est signalée par le fabricant, cela veut dire que ce ne sont pas que des arômes de synthèses qui sont utilisés, mais bien des extraits naturels de chanvre.

Les fabricants d’e-liquides au CBD proposent également des liquides sans terpènes qui se rapprochent au niveau du goût, des e-liquides classiques.

Est-ce que la vapeur sent avec le CBD ?
Les vapoteurs qui souhaitent découvrir les e-liquides au CBD, peuvent s’inquiéter de l’odeur qu’aura la vapeur une fois expirée. En effet, la plupart des e-liquides au CBD contiennent également des terpènes qui donnent le goût particulier de chanvre en bouche. Cependant, la vapeur, lorsqu’elle est expirée, ne contient pas d’odeur spécifique de plante. Comme tous les e-liquides qui sont très forts en goût, on notera parfois de légères notes aromatiques dans la vapeur, mais comme tout vapoteur l’a remarqué, les odeurs ne s’imprègnent pas dans les tissus et se dispersent rapidement. Les e-liquides au CBD ne produisent donc pas de vapeur plus parfumée que les autres liquides classiques ; personne ne sera en mesure de savoir que vous vapotez du CBD simplement en reniflant votre vapeur.

Le bon matériel pour le CBD

Pour choisir un matériel de vape adapté au CBD, on ne se pose pas les mêmes questions que pour utiliser des e-liquides normaux. Le CBD peut facilement être vapé avec des puissances moyennes et donc sur du matériel dédié aux débutants, en inhalation indirecte par exemple. On ne cherchera pas à créer beaucoup de vapeur avec des liquides au CBD, et il sera préférable de choisir un clearomiseur et une résistance qui ne consomment pas trop, au vu du prix de la fiole d'e-liquide au CBD. Le hit provoqué par le CBD est bien présent, il est donc conseillé de ne pas vaper du CBD avec des puissances trop importantes, afin de garder une sensation agréable lors du passage de la vapeur.

L’e-liquide au CBD se détériore également plus facilement qu’un e-liquide nicotiné classique, il est donc conseillé de ne pas laisser du liquide entreposé trop longtemps dans un clearomiseur.

Pour utiliser du e-liquide au CBD en toute sérénité, il est donc préférable de choisir un matériel de qualité, récent sans pour autant investir dans un matériel très puissant. Nous avons sélectionné pour vous, des cigarettes électroniques adaptées à la vape de CBD.

Puis-je utiliser la même cigarette électronique pour les liquides à la nicotine et les liquides au CBD ?
Compte tenu du fort parfum de la plupart des liquides au CBD et de l’antagonisme existant entre la nicotine et le CBD, il est recommandé de changer le clearomiseur lorsque vous changez de type d’e-liquide.

Le bon dosage de CBD

Les e-liquides au CBD sont actuellement proposés en différents taux, exprimés en mg/10 ml, mais qui peuvent également être exprimés en mg/ml comme avec les concentrations de nicotine. Ces taux sont la plupart du temps compris entre 30mg/10ml et 600mg/10ml. Les e-liquides dont la concentration est supérieure sont considérés comme des booster et ne doivent pas être vapotés seuls.

Déterminer votre taux de CBD

Il est très difficile de conseiller un dosage au CBD, car les effets peuvent largement varier d’une personne à une autre. Pour tenter de définir le taux qui vous conviendra le mieux, vous pouvez vous référer aux informations ci-dessous.

Le taux pourra varier selon le matériel utilisé ; avec une cigarette électronique qui est puissante et qui vaporise plus rapidement le liquide, il est logique de prendre un liquide moins dosé que si vous utilisez une cigarette électronique « tout en un » avec une consommation de liquide réduite. Les habitudes de vape rentrent également en compte : si vous souhaitez vapoter du CBD a un moment précis de la journée vous pourrez utiliser des concentrations plus importantes que si vous envisagez de vapoter tout au long de la journée.

Les taux inférieurs à 100mg/10ml (ou 10mg/ml) procurent des effets légers et son adaptés à tout style de vape (ponctuel ou sur la durée).

Les taux intermédiaires aux alentours de 300mg/10 ml (ou 30mg/ml) ont des effets plus importants. Ces concentrations sont plus adaptées pour des séances ponctuelles d’une quinzaine de minutes.

Les taux élevés aux environs de 500mg/10 ml (ou 50 mg/ml) provoquent des effets très marqués et sont réservés à un usage occasionnel.

Les liquides avec des concentrations supérieures sont considérés comme des boosters. Ces boosters (avec un taux généralement compris entre 500mg/10ml et 1000mg/10ml) ne doivent pas être vapoté seuls ! Ils doivent être dilués dans une base avant d’être utilisés. Ils permettent de produire une grande quantité de e-liquide au CBD à moindre coût en DIY. Par exemple, avec un booster de CBD dosé à 1000 mg/10 ml, il est possible de faire 10 flacons de 10ml chacun avec un dosage de 100 mg/10 ml (ou 10 mg/ml). Le CBD peut également se trouver sous forme de cristaux qui ressemblent à du sucre glace. Ces cristaux sont à 99% purs et sont souvent proposés dans de petits contenant de 500mg ou 1000mg. Les cristaux de CBD ne doivent pas être utilisés seuls dans une cigarette électronique, mais être mélangés avec une base adaptée (l’utilisation des cristaux de CBD n’est pas adaptée à des débutants).

Il existe également des e-liquides au CBD neutres, qu’on appel CBD Xpress, qui rendent le DIY plus simple et évitent la manipulation de concentrations élevées de CBD. Ces bases au CBD peuvent être ajoutées dans n’importe quel e-liquides pour en faire un liquide au CBD. Les concentrations sont en général aux alentours de 300mg/10ml et permettent donc, même avec un dosage approximatif, de rester dans des taux raisonnables.

Peut-on vapoter du CBD toute la journée ?
Pour le moment, il n’existe pas d’étude qui permette de déterminer une dose journalière maximale de e-liquide au CBD à respecter. Grâce aux expériences des vapoteurs de CBD, il semblerait que, si vous souhaitiez vaper du CBD tout au long de la journée, il soit préférable de choisir un e-liquide avec un faible taux de CBD (aux alentours de 30 ou 50mg), et un matériel avec une puissance réduite. Si vous préférez vaper des liquides avec un plus fort dosage, il est conseillé de ne le faire qu’à un certain moment de la journée, de préférence le soir pour un moment de relaxation.

Y a-t-il un risque de surdosage ?

Comme avec la nicotine contenue dans les e-liquides, il existe un risque de surdosage. Ce risque est cependant peu probable au vu des concentrations nécessaires : la seule étude effectuée à ce jour (par la « Current Drug Safety ») indique qu’une consommation de 1500 mg par jour (soit trois fioles de 500mg) n’a pas provoqué de symptômes de surdosage.

Lors d’un surdosage au CBD, on estime que les effets sont moins pénibles que lors d’un surdosage de nicotine. Un surdosage peut se manifester par des engourdissements, une sensation de somnolence et une raideur musculaire.

Nous conseillons, malgré un risque de surdosage réduit, de toujours consommer les liquides au CBD avec précaution et modération.

Je prends un traitement médical, y a-t-il un risque d’interaction avec le CBD ?
Certaines études tendent à démontrer que le CBD pourrait avoir des interactions avec certains médicaments. Le CBD pourrait avoir un impact négatif sur la vitesse à laquelle certains médicaments sont décomposés par le foie. Par principe de précaution, nous conseillons donc à toutes les personnes sous médication de consulter leur médecin avant de consommer des e-liquides au CBD.

Les bonnes pratiques

Pour les vapoteurs de liquides classiques qui souhaitent se lancer dans la consommation d'e-liquides au CBD, nous conseillons d’espacer les deux styles de vape, car les effets de la nicotine (stimulant) et du cannabidiol (calmant) s’opposent.

La consommation de CBD ne libère pas de dopamine dans l’organisme, son pouvoir addictif est donc extrêmement limité. Il est cependant conseillé de consommer les e-liquides au CBD avec modération, principalement si vous êtes sensibles à la molécule et que vous ressentez une somnolence. Il est par ailleurs déconseillé de pratiquer des activités à risque après avoir vapoté du CBD, surtout par mesure de précaution, car on ne connaît pas encore les effets du produit sur les réflexes et la vigilance.

Peut-on conduire après avoir vapoté du CBD ?
Pour l’heure, nous n’avons pas assez de recul sur l’utilisation du CBD et ses effets sur l’attention, il convient donc de rester vigilant lorsque l’on souhaite prendre le volant en ayant vapoté du CBD. Certaines personnes plus sensibles que d’autres à la molécule pourront ressentir une somnolence après avoir vapé un e-liquide contenant une dose non-négligeable de CBD, nous conseillons donc d’éviter la consommation de e-liquide au CBD, avant de conduire.

Il est indispensable de vérifier la qualité des produits utilisés dans les e-liquides au CBD, en se renseignant sur la marque et sur l’origine du CBD. Il est possible de trouver du THC dans certains liquides de mauvaise qualité avec une provenance douteuse. Soyez donc vigilants et n’hésitez pas à investir dans la qualité.

Un e-liquide au CBD se conserve à l’abri de la lumière dans un endroit frais et sec. Comme tous les e-liquides du marché, il est important de garder vos e-liquides au CBD hors de portée des enfants et des animaux et de respecter les éventuelles DLC ou DLUO présentes.

Le CBD et la loi

Jusqu'à il y a peu de temps, il subsistait un flou concernant la législation sur le CBD en France. Pour clarifier certains points, la MILDECA (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) à conduit un groupe de travail pour étudier en détail les produits au CBD apparus sur le marché; il en ressort que les liquides au CBD sont autorisés tant qu'ils ne contiennent pas de THC et que le CBD soit provenir de variétés de chanvre autorisés.

Est-ce que vapoter du CBD peut rendre le test de dépistage du THC positif ?
Normalement, le CBD contenu dans les e-liquides en France ne doit pas contenir de THC. Dans les tests salivaires, c’est bien le THC que l’on recherche, on peut donc raisonnablement envisager qu’une consommation modérée d’e-liquide au CBD de bonne qualité, ne puisse pas rendre un test de dépistage positif. Il existe néanmoins des e-liquides au CBD de mauvaise qualité qui si ils ne sont pas purs, peuvent contenir des concentrations élevées de THC. Il est donc primordial de se renseigner sur la composition des liquides et de préférer la qualité au prix. Afin de prendre des précautions supplémentaires, nous vous conseillons de vaper du CBD avec modération, en ne dépassant pas une dose de 200 mg / jour.

Je suis sportif, est ce que vapoter du CBD peut-être considéré comme du dopage ?
Il y a peu de temps, le CBD comme tous les cannabinoïdes, était interdit par l’AMA, l’agence mondiale antidopage). Mais depuis le 1er janvier 2018 et la publication de la nouvelle liste des substances et méthodes interdites, on remarque que le CBD n’est plus considéré comme ses autres cousins cannabinoïdes, et n’est plus interdit. L’AMA précise cependant que le CBD naturel, extrait des plants de cannabis, peu contenir des concentrations de THC plus ou moins importantes. Il est donc nécessaire, pour les sportifs, de bien se renseigner sur la présence ou non de THC dans les e-liquides (en France, les liquides au CBD ne doivent pas comporter de THC).

Nos e-liquides au CBD

bandeau-marques.jpg

Sur e-liquide-cbd.info, nous sélectionnons des e-liquides au CBD de qualité, produits en France. Nous proposons un large choix de saveurs parmi quatre marques françaises :

  • Harmony, la marque d'e-liquides au CBD de référence en Europe, avec deux gammes d'e-liquides au CBD de très haute qualité.
  • Greeneo, la marque d'e-liquides au CBD par Roykin propose deux gammes, l’une classique avec des notes de plantes et l’autre plus originale avec des saveurs sucrées, mentholées et fruitées.
  • Vap’fusion vous propose des e-liquides CBD aux terpènes naturels pour une saveur très verte.
  • Weedeo, la marque d'e-liquides au CBD par Liquideo propose des préparations avec des notes d’agrumes et de plantes.
  • Fata Morgana Drop propose la gamme CBD XP avec des e-liquides gourmands au CBD.

Lexique

A

Antipsychotique : se dit d’un médicament plus communément appelé neuroleptique, qui est destiné à réduire ou atténuer les psychoses. Ces médicaments sont principalement prescrits pour soigner des états psychotiques sévères, de très fortes anxiétés ou pendant le sevrage de certaines addictions.

Anxiolytique : se dit d’un produit qui est destiné à combattre les troubles liés à l’anxiété et au stress. On parle plus communément de médicaments comme les benzodiazépines, les barbituriques mais également d’antihistaminiques.

Antalgique : un produit qui à des propriétés permettant de calmer la douleur. On parle souvent de médicaments antalgiques, mais cette qualification peut également être donnée à tout produit ou méthode ayant une action positive sur la sensation de douleur.

B

Base : une base est généralement composée de propylène glycol et de glycérine végétale, et sert de support aux arômes, à la nicotine ou au CBD contenus dans un e-liquide. Avec une base riche en glycérine végétale, on aura une plus grande production de vapeur, avec une base riche en propylène glycol, on aura un meilleur rendu des saveurs. On trouve des bases avec divers ratios de PG/VG (20/80, 50/50 ou 30/70…).

Biodisponibilité : pour faire simple, on entend par biodisponibilité, la quantité d’un produit ou d’une molécule qui est assimilée par le corps par rapport à la quantité administrée au départ. Un produit dont la biodisponibilité est importante sera mieux et plus rapidement assimilé par l’organisme.

Booster de CBD : un booster de CBD est une fiole de 10 ml contenant du CBD en forte concentration (en général 1000mg). Un booster ne doit pas être vapé seul, mais dilué dans une base neutre afin de produire une grande quantité de e-liquide au CBD. Il existe des formules de calcul ou des calculateurs afin de déterminer le nombre de booster nécessaire lors d’une préparation.

C

Cannabinoïdes : les cannabinoïdes sont des molécules issues du cannabis ou du chanvre, on parle alors de phytocannabinoïdes. Lorsqu’elles sont produites par le corps humain, on parle d’endo-cannabinoïdes. On trouve également des cannabinoïdes de synthèse élaborés en laboratoire. On compte plus d’une centaine de phytocannabinoïdes contenus dans la plante cannabis, donc le CBD.

CBD : le CBD ou cannabidiol est un cannabinoïde que l’on retrouve dans le chanvre et le cannabis. Le CBD n’est pas considéré comme psychoactif et ne provoque aucun effet psychotrope contrairement au THC. Il est principalement utilisé pour ses effets relaxants et qui facilitent le sommeil, il ne peut toutefois pas remplacer un traitement médical.

Cannabis : le Cannabis de la famille des Cannabaceae, est une plante originaire d’Asie, dont l’espèce la plus répandue est le Cannabis Sativa (ou chanvre indien). Les variétés riches en fibres seront principalement utilisées pour l’industrie du textile, celles riches en résine seront utilisées pour des usages médicaux ou comme psychotrope.

Chanvre : le Chanvre, de la famille des Cannabaceae, est utilisé dans de multiples domaines comme le textile, la construction, la production de papier... On trouve dans le chanvre, du THC en quantités minimes, mais aussi du CBD.

Clearomiseur : un clearomiseur est un atomiseur doté d’un réservoir souvent transparent, dans lequel on met le e-liquide avant de le vaper. Le clearomiseur se visse par la suite à la batterie afin de permettre la vaporisation du e-liquide.

D

DLC : la DLC est une date limite de consommation au-delà de laquelle il déconseillé de consommer un produit.

DLUO : la DLUO, présente sur les e-liquides, est une indication de date à laquelle le produit en question commence à perdre ses propriétés qualitatives (goût, odeur, consistance…)

Do it yourself (DIY) : le Do it yourself, ou « fait maison » en français, est le fait de créer soi-même ses propres e-liquides. Pour le DIY, on mélange la plupart du temps, une base avec, des arômes, du CBD ou de la nicotine.

E

E-liquide : l’e-liquide est un produit composé le plus souvent de propylène glycol, de glycérine végétale, d’arômes, d’eau et parfois d’alcool associé à de la nicotine ou du CBD. Le liquide doit être versé dans le réservoir d’une cigarette électronique puis, grâce à l’échauffement de la résistance par la batterie, ce liquide est vaporisé. Les déclinaisons de saveurs et de concentrations de nicotine ou de CBD sont très diverses pour que chaque vapoteur puisse trouver son bonheur.

G

Glycérine végétale : la glycérine végétale est un composé utilisé dans de nombreux domaines de l’industrie. Dans les e-liquides, elle est l’un des principaux ingrédients et permet de créer de grandes quantités de vapeur lorsqu’elle est chauffée (sa température de vaporisation est aux environs de 60°C) et de rendre le liquide épais.

H

Hit : lorsque la fumée de la cigarette ou la vapeur de la cigarette électronique est inhalée, le hit est la sensation ressentie lors du passage dans la gorge. Plus les quantités de nicotine ou CBD sont présentes dans un e-liquide et plus la vapeur est chaude, plus le hit est important.

I

Inhalation indirecte / Inhalation directe : l’inhalation indirecte est la méthode de vape la plus proche de la façon de fumer une cigarette. Elle se pratique principalement avec des résistances de valeurs hautes et à des puissances moyennes à basses. Cette inhalation consiste à aspirer la vapeur d’abord dans la bouche, puis à la faire passer dans les poumons. L’inhalation directe est une méthode de vape aérienne qui permet de produire plus de vapeur qu’en inhalation indirecte. Pour l’inhalation directe, on utilise des résistances avec des valeurs basses et des puissances élevées.

P

Propylène glycol : le propylène glycol est un composé souvent utilisé dans les domaines de l’industrie. Dans les e-liquides, il est un ingrédient important et permet un bon rendu des saveurs et une fluidification du liquide. Associé avec de la nicotine ou avec du CBD, il provoque le « hit » lors du vapotage.

Psychoactif / Psychotrope : un produit psychoactif ou psychotrope est une substance qui à une action directe sur le cerveau et le système nerveux central. Parmi les produits psychoactifs les plus connus, on retrouve l’alcool, le tabac, les drogues, certains médicaments…

R

Résistance : la résistance est placée dans un atomiseur ou un clearomiseur. Lorsque la batterie d’une cigarette électronique est activée, un courant est envoyé dans la résistance qui se met à chauffer. Son échauffement permet la vaporisation du liquide contenu dans le réservoir, et la production de vapeur. La valeur des résistances est exprimée en Ohm, et plus une résistance a une valeur basse, plus la puissance sortante de la batterie peut être élevée. Il est important de toujours utiliser une puissance adaptée à la valeur de la résistance.

S

Surdosage : le surdosage est le fait de consommer un produit dans des quantités trop importantes par rapport à ce que le corps peut supporter. Lors d’un surdosage au CBD, on estime que les effets pourraient être une somnolence accrue, des engourdissements et raideurs musculaires.

Système endocannabinoïde : le système endocannabinoïde est constitué de récepteurs cannabinoïdes, on le retrouve chez l’être humain et chez un grand nombre d’animaux. On distingue à ce jour deux récepteurs cannabinoïdes : les CB1 situés principalement dans le système nerveux central et les CB2 principalement situés dans le système immunitaire.

T

Terpènes : les terpènes sont des hydrocarbures naturellement présent dans les plantes. A l’état naturel, les terpènes peuvent protéger les plantes des prédateurs, ou favoriser la pollinisation. L’homme utilise également les terpènes pour ses propriétés odorantes et médicales.

THC : le THC ou tétrahydrocannabinol est un cannabinoïde que l’on retrouve principalement dans le cannabis. Le THC est un psychotrope qui a des effets sur l’organisme autant sur le plan psychique que sur le plan physique, et provoque une dépendance. Les e-liquides contenants du THC ne sont pas autorisés en France.

V

Vaporisation : la vaporisation se produit lors de la chauffe du e-liquide par la résistance. Cela signifie que le e-liquide passe d’un état liquide à un état gazeux.

Vapoter / vaper : vapoter ou vaper désigne l’action de « fumer » sur une cigarette électronique. Lorsque l’on utilise une e-cigarette, on fait de la vapeur et non de la fumée, car il n’y a pas de combustion.

Vapoteur / vapoteuse : utilisateur ou utilisatrice de la cigarette électronique.

bandeau-article-cbd.jpg

Laissez un commentaire